Un livre, un jour… Fortifications & espionnage !

Si le général Baden-Powell (1847-1941) est une figure bien connue du scoutisme qu’il fonde en 1907, sa vie, comme sa carrière, recèlent bien des pépites dont quelques-unes correspondent à ses activités d’espion !
Un récent article, publié fort à propos par Elmar Brohl (Spionage vor Festungen, Lord Banden-Powells Spionage-Skizzen in DGF Festungsjournal 45, 2014), nous a rappelé cet ouvrage qui sommeillait, injustement, sur une étagère d’une de mes bibliothèques !
Baden-Powell, officier dans l’armée britannique fut affecté à partir 1876 comme officier au 13e Hussards d’abord en Indes, en Afghanistan puis en Afrique du Sud. Nommé colonel eau 5e Dragon, il défend Mafeking en 1899-1900 ce qui lui vaut d’être promu au grade de général de brigade. Si, seulement âgé de 53 ans, met précocement fin à sa carrière militaire, c’est alors son action comme fondateur du scoutisme qui lui vaut une renommée internationale.
Au cours de sa carrière militaire, il sera amené à exercer avec quelque succès le rôle d’éclaireur et d’espion au profit de l’Empire britannique en Dalmatie (une région littorale de la Croatie et Monténégro le long de la mer Adriatique).
Déguisé en chasseur de papillons, en pêcheur de truites ou en peintre, il procède à une reconnaissance en règle des forces et des fortifications du secteur. Il camoufle ses notes et croquis au sein de dessins s’inspirant de la nature.
Si l’édition originale, en anglais, précède le premier conflit mondial, elle sera traduite et publiée en Allemagne en 1915 ! L'édition française la plus commune, l’objet de ce billet, a été publiée bien plus tardivement : 
BADEN-POWELL, Préface et trad. de L. Lacaze.  Mes aventures de chasse, de guerre et d’espionnage. Paris, Payot, 1947. in-8, 205 pp.

Que faut-il voir dans ce dessin ?



Ou dans celui-ci ?









La solution en cliquant… ici !

Commentaires