Place de Belfort [1911]… Lorsque l'armée avait encore foi en ses fortifications !

Ce petit fascicule patriotique, peu commun, témoigne de l'immédiat avant-guerre où l'on plaçait beaucoup d'espoir dans le rideau fortifié conçu le général Séré de Rivières et ses successeurs.

AZIBERT (Général) - À la gloire des Troupes de Forteresse. Belfort, Imprimerie du Journal La Frontière, 1914 ; in-16, 16 pp.

Rédigé en 1911, il est réédité au tout début du premier conflit mondial alors que Belfort doit absolument assurer son rôle de verrou stratégique.
L"auteur met en exergue les sièges où les troupes ont résisté avec succès pour conclure sur l'importance du rôle dévolu aux troupes de forteresse.

L'auteur, dont plume est illustre dans le milieu de la fortification, n'est autre que le général Azibert alors comandt de la place de Belfort.
Azibert, avait été professeur de fortification à l'école d'application de l'artillerie et du génie de Fontainebleau. Les cours d'Azibert, dans les années 1890, sont reconnus pour leurs grandes qualités. Par ailleurs, ses réalisations en matière de fortifications sont remarquées comme la construction du fort du Barbonnet. Enfin, il exerce un commandement important, celui de la place de Belfort dans les années 1910. Il exerce ainsi une influence certaine sur l'école de fortification française de la fin du XIXe.




Commentaires